Il y a quelques semaines je suis allée suivre un stage sur le Tarot de Belline et le formateur, Alexis Tournier, m’a vraiment impressionnée par son côté simple, direct pas du tout diseur de bonne aventure et surtout très pédagogue

Voyant de profession, il parle ici avec beaucoup de spontanéité et enthousiasme de son métier, du remote viewing qu’il a découvert et qu’il utilise maintenant dans sa pratique professionnelle et il explique aussi pourquoi il a fondé CLEVAO, structure d’enseignement de la voyance et des arts divinatoires 

Alexis Tournier, voyant et viewer

Alexis Tournier, voyant et viewer

 

Si vous suivez mon blog depuis le début, vous savez que j’ai déjà écrit plusieurs articles sur la voyance et ses dérives et je suis heureuse aujourd’hui de vous présenter un VOYANT PAS TOUT À FAIT COMME LES AUTRES (même si la profession compte comme partout ailleurs des professionnels honnêtes et de talent).

Alexis Tournier exerce son métier depuis plus de quinze ans, il anime des formations tout au long de l’année à Lyon et Paris en partenariat avec IRIS INTUITION CONSULTING dont je vous ai déjà parlé lors de l’interview avec Alexis Champion :“développez votre intuition grâce au remote viewing”(vous pourrez également lire dans l’article mon expérience personnelle sur le Remote Viewing )

Le métier de voyant est souvent décrié parce que les charlatans y pullulent mais comme le dit si bien Alexis, “ils ne sont pas plus nombreux que dans les autres métiers”

Alors ici , il parle de son parcours comme voyant et formateur et donne des conseils pour ne pas « tomber dans le piège » de ces diseurs de bonne aventure qui en connaissent autant sur la voyance que moi sur la reproduction des grenouilles dans les Alpes à la fin du XIIIe siècle … 

Il anime aussi des formations en Voyance (pour vous apprendre à utiliser vos capacités de voyance) sur le  Tarot de Marseille et l’ Oracle de Belline) et  il donne des consultations . 

il participe à des projets de consulting en tant que viewer chez Iris i.c. en Remote Viewing chez IRIS I.C. et co-anime aussi des formations au Controlled Remote Viewing (voir l’article “développez votre intuition grâce au remote viewing”).

Vous pourrez lire après la vidéo en quoi consiste le travail du “VIEWER” dans le Remote Viewing

 

 

Pour terminer, voici l’extrait d’une interview donnée par Alexis à Dominique Lagache du blog GUIDE DE LA VOYANCE

 

Quelle est la différence entre un voyant et un Remote viewer ?

Les processus mis en œuvre sont les mêmes puisque dans les deux cas, il s’agit de mettre en œuvre ses capacités intuitives. Sauf que le Remote Viewing implique un travail en aveugle en aveugle qui succède à un ciblage précis et précède une analyse.

Cela signifie que le voyant travaille sur des sujets dont il ignore tout et sur lesquels on ne lui donne aucune info.

Par exemple, dans un projet archéologique, si on cherche à localiser une sépulture, la seule information que l’on communiquera au viewer (si on lui en communique une !) est, par exemple, qu’il s’agit d’un lieu.

La consigne donnée se résumera alors ici à “la cible est un lieu, décrivez ce lieu.”

Le voyant ignore que la cible est l’endroit où doit se trouver une sépulture. Il peut même ignorer que la problématique est archéologique et ne sait pas plus que toute l’étude est commanditée par un archéologue.

Le voyant décrit simplement ce qu’il perçoit sur la cible, cela peut durer de 15 à 90 minutes.

Un moniteur, dont le rôle est fondamental, est présent pendant la session proprement dite ; il soutient le viewer, fait en sorte qu’il reste sur la problématique traitée et pose les questions nécessaires à l’obtention des informations ciblées.

La difficulté dans ce genre de travail est de ne jamais savoir, tout au long de cette description et jusqu’à la fin de tout le projet, si les flashs et les informations données sont valides ou non.

Cela implique d’accepter de ne rien savoir de ce, sur quoi on travaille. Quelque part, c’est assez spécial et troublant, surtout au début.

Depuis je m’y suis habitué et je prends un peu cela comme un jeu. Cela ressemble à un travail sans filet : du début à la fin, personne ne vous dit si ce que vous dites correspond.

Dans une consultation de voyance, le consultant intervient toujours à un moment dans l’entretien pour répondre au voyant et lui dire s’il est dans le vrai ou pas…

La recherche scientifique montre que c’est le fait de travailler en aveugle qui permet d’obtenir les meilleurs résultats.

 

En tant que voyant, quel était votre intérêt de vous former au Remote Viewing ?

Il y a 8 ans, j’ai accepté de me prêter à des tests effectués par des étudiants de l’IMI. Sans le savoir, j’ai commencé à en faire en ignorant que cela en était.

Ces tests consistaient le plus souvent à décrire le contenu d’enveloppes fermées.

Dedans pouvaient se trouver des photos de personnes, des photos d’objets ou de lieux. Parfois les enveloppes étaient tirées au sort avant ou après l’expérience.

Différents protocoles ont été testés, directement issus des recherches menées en parapsychologie scientifique et des travaux portant sur le Remote Viewing.

Etant de culture scientifique, j’ai adoré ce travail permettant l’objectivation de la voyance.

Comme cela marchait bien, en pratiquant ce genre d’expérience, je pouvais mesurer ce que j’étais réellement capable de voir par le biais de ma voyance d’une manière bien plus objective qu’en demandant par exemple à un consultant ce qu’il pense de ce que je lui dis.

Aucune triche possible, aucun artifice, aucune communication verbale ou non-verbale, tout cela m’a finalement beaucoup appris sur la validité de mes perceptions et permis de comprendre le fonctionnement de la voyance et de mes mécanismes intuitifs. Vous pouvez lire l’intégralité de l’interview en cliquant sur le lien bleu Alexis Tournier, l’interview“)

 

Mes blogs, les intervenants et moi

JE RÉPÈTE UNE FOIS ENCORE que je ne perçois rien des personnes que j’interviewe, des livres ou formations dont je vous parle, ni argent, ni un quelconque avantage de quelque ordre qu’il soit.  

Je ne vous signale que ce qui me paraît intéressant pour vous tous

 

Ses livres

 

Pour les informations concernant les dates de stages et formations, vous pouvez vous rendre sur le site CLEVAO

 

La semaine prochaine : “Pourquoi et comment aider vos enfants à développer leur intuition”

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D