Qu’est-ce que l’Intuition ? Comment devenir Intuitif ? L’écouter ou non ? Comment prendre la bonne décision ?

Autant de questions auxquelles Catherine Balance, auteur de livres sur l’intuition et le Développement Personnel nous apporte des réponses. Catherine Balance est auteur-compositeur, écrivain, animatrice,  réalisatrice radio et journaliste.Quelques minutes du début de l’interview ont dus être coupées (mais je vous les résumerai) à cause de parasites sur Skype.

Son éditeur lui ayant demandé d’écrire un livre sur l’intuition elle s’est donc lancée dans l’écriture de “ÊTRE INTUITIF, La petite voix de la vie”.

Devant le succès de l’ouvrage, elle a donc approfondi le sujet et écrit ensuite avec le Dr. Bourdin ” CES ÉTRANGES COÏNCIDENCES”,  (voir l’article) et ” INTUITION, MODE D’EMPLOI”. Son dernier livre “LE RENDEZ-VOUS INTÉRIEUR” fera l’objet d’une chronique sur ce blog dans quelques jours. C’est d’ailleurs grâce à ses livres que j’ai connu Catherine

Thérapeute formée au Rebirth et à l’Hypnose Ericksonnienne, elle anime, entre autres, des séminaires pour développer l’intuition.Elle donne aussi des consultations privées.

Ce qui suit est un résumé des points forts de l’interview.

Catherine. Bien sûr que l’éditeur qui m’a demandé d’écrire ce premier livre sur l’intuition a pressenti lui-même quelque chose. Il n’y a pas de hasard, c’est sûr qu’il a eu une intuition et l’écriture de ce livre m’a ouverte à une partie de moi qui était prête pour aller explorer l’intuition. C’est vrai qu’écrire ce livre m’a ouverte à l’écoute intérieure, la mienne et aussi l’écoute des autres.

C’est vrai que j’ai écrit ce livre de façon très spontanée mais il a cependant beaucoup de réflexion dans le premier livre autour de :

comment je peux développer mon intuition, comment je peux être à l’écoute de mon intuition”.

“pourquoi je n’écoute pas mon intuition ?

Quelles sont les pensées qui bloquent le message intuitif ?

J’ai écrit sur d’autres sujets mais quand j’ai écrit le premier ouvrage sur l’intuition je suis tout de suite tombée dedans

L’intuition, c’est le sujet de ma vie aujourd’hui. C’est elle qui a transformé ma vie profondément . C’est ça qui m’a donné envie de devenir thérapeute. Au début je voyais ça comme quelque chose de ludique,pétillant, et je ne voyais pas que  derrière ça il y avait un autre type de travail sur soi. Si je m’ouvre à mon intuition, je m’ouvre à tout.

Si je prends l’habitude de ne pas juger mon intuition je prends l’habitude de ne pas juger d’autres choses et d’un seul coup je deviens plus tolérante. Et d’un seul coup tout un mode de fonctionnement personnel s’est mis à changer pour être plus à l’écoute de mon intuition et je suis donc passée naturellement de l’intuition au développement personnel. Je suis devenue thérapeute

Sylviane; Là,  vous dites quelque chose d’important parce que beaucoup de gens voient l’intuition comme une chose ludique alors que développer son intuition est une transformation intérieure comme vous le dites si bien. L’intuition vous a complètement transformée

 Catherine :  En tous les cas ça a ouvert mon champ de vision, ça m’a ouvert des horizons, ça m’a ouvert ma compréhension? Cela a aussi amplifié des choses que je n’avais pas encore vues

Sylviane : et aujourd’hui cous écoutez tout le temps votre intuition ? ou est-ce que de temps en temps votre mental vous joue des tours ?

Catherine : Oui comme pour tout le monde. Mon mental revient sur des sujets où il y a au départ  de vieilles croyances, des peurs que je connais que j’ai déjà travaillées mais qui peuvent revenir. Des endroits où avant je doutais.

  • Je vais vous donner un exemple tout bête l’argent, la peur de manquer. C’est une peur que j’ai connue à un moment donné même si je n’a pas vraiment manqué de quoique ce soit. Mais cette peur pouvait m’empêcher d’écouter mon intuition à un moment de ma vie où je pouvais faire quelque chose de très audacieux. Pas de dépenser de l’argent mais par exemple de lâcher un job salarié qui m’approvisionnait financièrement tous les mois pour expérimenter autre chose. Je donne cet exemple qui a été fort pour moi mais qui l’est aussi pour d’autres et si aujourd’hui si je sens qu’il y a un tout petit peu de peur de manquer d’ailleurs elle  se manifeste d’une façon tout à fait reconnaissable , je sais que je peux tout à fait entendre le message intuitif et le suivre. Mais je ne recommanderai pas à quelqu’un qui a très peur de manquer de quitter son travail sur une intuition. Tout d’abord que cette personne commence à travailler la peur pour qu’elle ne soit pas créatrice d’un changement perturbateur.

Si je sens que j’ai une peur que je connais bien au moment où je ressens une intuition, il est important que je me connaisse suffisamment, que j’ai fait le tour de cette peur-là autrement pour me lancer dans l’intuition sinon oui je vais suivre mon intuition mais je vais me mettre en danger sur un plan matériel. Donc, je ne conseille pas de faire tout et n’importe quoi avec une intuition faire attention à cette peur même si elle est juste, elle est bonne. Pour moi les intuitions sont toujours bonnes, même si l’élan est superbe. Il est très important de ne pas heurter de trop violente façon une peur.Aujourd’hui, je me connais bien et je peux dire que je fonctionne  pratiquement à 100% mais je vais aussi valider avec mon cerveau gauche

Sylviane : Je crois que l’important c’est que les deux cerveaux soient en harmonie par le cerveau gauche contre le cerveau droit, on a besoin de notre côté rationnel

Catherine : C’est qu’il y ait un équilibre si on a deux hémisphères, si on a deux fonctions bien différentes et forcément complémentaires  c’est pour qu’on les utilise tous les deux. C’est vrai que j’insite sur la pratique de l’intuition parce que ce ne sont pas des choses qu’on apprend à l’école du moins en Occident.

Il y a des endroits dans le monde où on s’éveille en parlant de ses rêves, or les rêves sont des messagers importants aussi de ce que peut véhiculer l’intuition dans le contact qu’elle a avec notre inconscient, elle vient nous rapporter des informations qui viennent de notre inconscient. C’est pas ce que nous pratiquons ici depuis qu’on est tout petits. … on ne se met pas en contact avec nos ressources et nos informations intérieures.

Donc moi ce que je propose c’est de réhabiliter cette façon de fonctionner et de de redonner du corps et de la place à l’intuition que nous n’avons pas assez utilisée  mais pas au détriment de la logique et du raisonnement qui sont très utiles également

Sylviane : ce que je conseille dans mes séminaires précisément c’est de ne pas sous le coup d’une fulgurance intuitive prendre une décision immédiate. Si vous avez deux enfants à nourrir et que vous avez un travail alimentaire, même si votre intuition vous dit que ce n’est pas qui vous contient, il faut faire attention

Catherine : alors, je ne dirai pas en fonction de la situation dans laquelle on est, je  ne dirai pas j’ai une situation qui fait que je dois rapporter cet argent tous les mois, je dirai plutôt en fonction de la peur qu’on a. Si par exemple mon intuition me dit que je vais faire de grandes choses en montant cette entreprise,  parce que je sens que c’est porteur pour moi.  Et si ça se trouve, si on est vraiment portés par cet élan, s’il n’y a pas de peurs derrière, on va réussir dans notre entreprise ça je suis sûre de ça et on ne mettra pas en danger sa  famille

Sylviane : oui, je, suis d’accord avec vous

Catherine : C’est plus par la peur intérieure, c’est elle qui va bloquer, ce n’est pas le fait d’avoir plusieurs bouches à nourrir. Cela dit, quand les stagiaires viennent à mes stages et veulent commencer à explorer leur intuition, je leur conseille (elles font ce qu’elles veulent) de rester en observation dans un premier temps pendant plusieurs mois. De rester en observation des messages intuitifs qui leur parviennent, de les noter, de voir ce que ça fait.

Qu’est-ce qui se passe dans leur vie une fois que c’est arrivé ? qu’est-ce qu’elles en ont fait ? Est-ce qu’elles les suivent ou pas ? Qu’est-ce qui se passe dans leurs vie concrètement après qu’elles les aient suivies ou pas et comment elles les ressentent ces messages intuitifs quand ils arrivent ?

Est-ce que le corps s’ouvre ? enfin quand je dis le corps s’ouvre, est-ce qu’il y a il y a une sensation de certitude intérieure qui nous porte vers une sorte d’expansion, de joie d’être, de liberté ou au contraire est-ce qu’on sent des papillons dans le ventre, une tension, qu’est-ce qu’on ressent quand on reçoit ces messages intuitifs parce que plus on va se familiariser avec la manière dont on reçoit les messages, plus on va pouvoir s’appuyer sur ces messages et se dire celui-là je le peux suivre car ça fait 7 ou 8 fois depuis les 3 derniers mois que je reçois un message avec ce type de sensations et que ça a donné quelque chose de bon dans ma vie.

Je demande aux personnes qui viennent me voir d’expérimenter par elles-mêmes et de prendre le temps de se faire confiance en ayant une sorte de schéma de leur fonctionnement intuitif pour éviter de prendre des décisions qui peuvent être très perturbatrices ensuite. Je pense aussi personnellement que si on prend un chemin trop rapidement parce qu’une intuition nous a entraînés et qu’il y avait une peur à laquelle nous n’avons pas prêté attention c’est aussi un chemin de transformation de toute façon  mais il y a des erreurs qui peuvent conduire à de difficultés matérielles ou autres. Mais je pense que tout est sujet à expérience et aujourd’hui j’évite le plus possible de dire “faites ou ne faites pas ” mais je propose d’expérimenter et de  sentir soi-même, par rapport à soi-même :”est-ce que c’est bon pour moi, est-ce que c’est juste  de  faire ça, de  suivre mon élan, de suivre ma raison, peut importe quoi ?”

Sylviane : c’est tout simplement de se familiariser avec l’intuition

Catherine : absolument, c’est comme le calcul qu’on apprend à l’école, c’est tout-à-fait cerveau gauche, il faut un certain temps pour savoir faire ses additions et c’est important ce temps-là, pour après savoir faire ses comptes même si aujourd’hui on fait tout avec la calculette, mais le fait d’apprendre à calculer et de savoir maîtriser ses opérations permet de savoir faire le bon calcul et de savoir où on en est quand on calcule.

L’intuition, c’est pareil, enfin ça marche pas avec la même logique mais c’est le même processus. On se familiarise avec ce talent, cette intelligence qu’on avait tout petit mais qui n’a pas été encouragée pour la plupart d’entre nous à faire vivre et à renforcer pour que ce soit un outil précieux et utile , pour prendre des décisions, être plus créatif enfin tout ce que l’intuition peut nous apporter mais quand on se remet à s’intéresser l’intuition à un certain âge, je pense que ça demande une certaine période d’entraînement comme si on retournait à l’école de l’intuition

Sylviane :  À l’école de l’intuition. Et bien Catherine comme vous avez déjà répondu à toutes les questions et je recommande les livres que vous avez écrit et qui sont indiqués en fin d’article

 

Stage ÊTRE INTUITIF les 19 et 20 novembre 2011 à Paris

Catherine Balance    06 67 15 11 98      http://catherine.balance.free.fr

 

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D