Aujourd’hui, un exercice de précognition en remote viewing qui va vous permettre de « découvrir » intuitivement une cible qui n’a pas encore été choisie car comme le dit Stephan Schwartz dans son livre sur le Remote Viewing, « seul le futur (ce que nous vivons dans l’espace-temps) peut permettre de révéler la bonne réponse. La cible sera UN LIEU ceci est la seule indication.

Vous saurez tout le 22 de ce mois alors lancez-vous n’ayez pas peur de vous tromper il n’y a que comme ça que l’on progresse mais avant toute chose FAITES-VOUS CONFIANCE

COMMENT PRATIQUER LA PRÉCOGNITION EN REMOTE VIEWING

Il va s’agir, dans cet exercice, de donner des renseignements sur une cible qui n’a pas encore été choisie à l’instant où vous le ferez (je la découvrirai aussi personnellement le 22) .

la précognition

la précognition

C’est donc un exercice de prémonition dans lequel vous allez  vous projeter dans le futur grâce à votre conscience non-locale (oui, je sais ça peut paraître un peu drôle de penser que vous allez y arriver mais écoutez ce qu’en dit Stephan A. Schwartz  :

« Les expériences que nous avons menées prouvent, protocoles scientifiques et données statistiques à l’appui, que nous avons la capacité de décrire des choses, des lieux ou des gens éloignés, comme s’ils étaient sous nos yeux. Nous pouvons également décrire un événement qui ne s’est pas encore produit. Les données recueillies sont de deux types : des impressions de sens – par le goût, le toucher, les odeurs – et une impression de connaissance : je ne sais pas comment, mais je sais que c’est vrai.

Il n’y a rien de surnaturel là-dedans : vous vous ouvrez simplement à cette part non locale de votre conscience qui n’est pas limitée par le temps et l’espace. Cette compétence se développe, à condition d’en avoir la volonté. L’intention est un point clé. »

Inspiré du livre de S. SCHWARTZ,  « Ouverture sur l’infini, conscience non-locale et remote viewing » aux Ed. Trajectoire voici donc l’exercice

MISE EN PRATIQUE :
Matériel
crayon ou stylo (qui écrit facilement)
feuilles de papier blanc de préférence que vous utiliserez seulement d’un côté vous les numéroterez  au fur et à mesure

précognition et intuition

précognition et intuition

PETITS CONSEILS D’AMIE :

  • Avant de commencer,  gardez toujours à l’esprit que le but n’est pas de dire C’EST CECI OU CELA » mais de donner un maximum d’informations sur la cible.
  • Par exemple ne dites pas : « c’est la Tour Eiffel » car à partir de là tout serait terminé, il n’y a plus aucun détail à rajouter et si vous vous lancez dans des découvertes futures sur n’importe quel sujet il sera utile de récolter un maximum d’informations sur ce qui vous intéresse.
    Donc, plutôt de dire « c’est la Tour Eiffel » sentez plutôt ce qui, dans la cible, vous fait penser à elle. Vous pourriez dire :
  • C’est métallique, froid, il y a du monde autour, des gens autour et si je suis devant et avec ma taille humaine, je sens que la cible est beaucoup plus grande que moi, il y a beaucoup de passage … ça semble touristique … beaucoup de monde, beaucoup de gens …
  • Vous pourriez aussi sentir les ascenseurs ou de drôles de boîtes qui sont dessus et qui bougent, il y a beaucoup de monde … je vois aussi des gens qui mangent, c’est pointu, il y a plusieurs niveaux, il y a de la lumière dessus, c’est quelque chose qu’on voit de loi, il y a beaucoup d’activité, il y a des marches, c’est dur … etc.
  • Si vous pouvez dessiner ce que vous sentez c’est encore mieux pour fixer vos idées

précognition

C’EST À VOUS :

  1. Prenez vos feuilles et votre crayon,
  2. écrivez la date du jour et l’heure à laquelle vous commencez l’exercice ,
  3. laissez une marge de quelques centimètres sur le côté droit de vos feuilles voir le modèle en cliquant sur ce lien bleu
  4. Installez-vous dans un lieu calme et veillez à ne pas être dérangé
  5. Si vous avez l’habitude de méditer, faites-le pendant quelques minutes sinon comptez de 10 à 1 sur l’expiration pour calmer votre mental diablotin et dites-vous qu’à 1, vous serez dans un état de relaxation agréable et confortable
  6. Soyez convaincu que vous allez y arriver en vous disant par exemple :
  7. « « je vais maintenant découvrir un maximum d’informations sur la cible qui me sera dévoilée le 22 février »
  8. et prenez ça comme un jeu (vous n’entrez pas à l’ENA) et vous allez maintenant verbaliser votre intention
  9. Avant de commencer,  gardez toujours à l’esprit que le but n’est pas de dire C’EST CECI OU CELA » mais de donner un maximum d’informations sur la cible.

Par exemple ne dites pas c’est la Tour Eiffel car à partir de là tout serait terminé mais sentez plutôt pourquoi la cible parait être la Tour Eiffel. Vous pourriez dire :

C’est métallique, froid, il y a du monde autour, des gens autour et si je suis devant et avec ma taille humaine, je sens que la cible est beaucoup plus grande que moi, il y a beaucoup de passage, ça semble touristique, il y a des marches …

vous pourriez aussi sentir les ascenseurs ou de drôles de boîtes qui sont dessus et qui bougent, il y a beaucoup de monde … je vois aussi des gens qui mangent, c’est effilé, il y a plusieurs niveaux, il y a de la lumière dessus, c’est quelque chose qu’on voit de loin, il y beaucoup de bruit de voix, c’est animé

Si vous pouvez dessiner ce que vous sentez c’est encore mieux pour fixer vos idées

Intuition et précognition

Intuition et précognition

Et vous commencez l’exercice de prémonition en Remote Viewing

Une fois que vous avez suivi les 9points énoncés ci-dessus maintenant

Vous êtes sur le lieu cible, dites-vous que vous regardez la cible avec votre taille (taille humaine) « je garde ma taille humaine et je regarde la cible »

Si vous pouvez  faites un croquis de ce que vous ressentez et là encore laissez-vous inspirer par ce qui vient, vous n’êtes pas  en train de passer l’examen pour les Beaux-Arts , faire un dessin permet de fixer une image dans votre esprit conscient

  • Qu’est-ce que vous ressentez ?
    Est-ce à l’intérieur ou à l’extérieur ?
    Est-ce un endroit naturel ou est-ce une construction de l’homme (bâtiment, monument, enfin tout ce qui a été construit)
    Sentez-vous de l’eau ou pas ?
    Est-ce qu’il y a de la végétation autour ?
    Comment sentez-vous le paysage : aride, luxuriant, boisé ?
    Est-elle grande, simple, complexe, y a-t-il plusieurs bâtiments (si vous avez senti des constructions) ou un seul ?
    Est-ce grand, petit, simple, compliqué avec des courbes ou des angles ?
    Sentez-vous de l’activité ou pas ?
    Quels sons entendez-vous ou au contraire n’entendez-vous rien ?
    Quels sont les éléments qui vous semblent pertinents/intéressants/différents ?
    Sentez-vous une odeur particulière ?
    (à ce propos quand j’ai fait ma formation je devais cibler une usine désaffectée et ça sentait le moisi, alors je me suis dit tu te plantes là Jung mais non c’était vrai ce qui nous amène au point suivant)
  • si vous vous entendez dire : « tu te plantes là, c’est ridicule, ce n’est pas possible » ou autres pensées diablotines , notez la pensée (rapidement) sur le côté droit de la feuille (et vous faites ça à chaque fois que vous avez ce genre de pensées, on pourrait dire que c’est la poubelle à pensées qu”il y a sur le côté de la feuille)
  • si vous vous dites»c’est la Tour Eiffel » allez hop! sur le côté droit ce qui va rapidement vous permettre de différencier le mental de l’intuition

Et je le répète FAITES-VOUS CONFIANCE et si vous vous trompez TANT PIS, vous ferez mieux la prochaine fois

 Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D