L’élixir de mort

La situation est critique. Je travaille dans une multinationale américaine et l’ombre des restructurations s’annonce de plus précisément chaque jour. Plus de 50 ans, au chômage que vais-je devenir ? Les scénarios tous plus catastrophiques les uns que les autres s’emparent de moi.

Pourtant, depuis des années, passionnée par le développement personnel, je passe vacances et jours de congés dans des formations qui me passionnent.

J’ai toujours voulu être thérapeute mais l’excellent salaire que je perçois ne m’encourage guère à faire le grand saut.

Un jour, il n’y a plus de doutes. Mon collègue et moi sommes poussés vers la porte.

Pendant tous ces mois, mes enfants me poussent à m’installer comme thérapeute. “Tu vas y arriver, tu as déjà aidé plein de gens”.

C’est vrai, mais aider les gens pour 10F (les euros étaient encore loin) et en faire son métier c’est une autre paire de manches.

Mon intuition dans le fond me disait que j’étais prête, il n’y avait pas de doute. Seulement le Grand Maître MENTAL lui, me soufflait que peut-être j’allais perdre ma maison, que bientôt je vivrai sans argent. Que j’allais me retrouver SDF ce qui était, pour moi, ma terreur.

QUAND TOUT CHANGEA

Une nuit, je m’endors et fais un rêve étrange:

Je suis quelque part auprès de la Mort qui me dit: “bon, maintenant tu dois boire l’élixir de mort, tout le monde le prend. C’est ton tour”

Vous comprendrez bien que je n’étais guère enthousiaste. Et la Mort insistait : “allez va, c’est ton tour”. Bien sûr, sans joie, je bois donc l’élexir et je me sens partir lentement, lentement et …

je me retrouve dans le préau d’une école, les élèves regardant la scène avec leur professeur et la Mort qui me dit : “alors ça, je ne comprends pas, tous les les gens qui l’ont pris sont morts, je ne comprends pas.

Une grande paix m’envahit alors et je me réveille.

J’ai senti immédiatement que la réponse intuitive venait de m’être donnée. Aucun risque, ma nouvelle profession s’annonçait  sans problèmes et le chômage était une grande opportunité plutôt qu’une tragédie.

Si je n’avais pas écouté mon intuition, je me serais probablement rongée les sangs et ne serais peut-être jamais devenue la thérapeute que je suis aujourd’hui.

Ce rêve, après tant d’années, est aussi présent en moi que le premier jour et croyez-moi la sérénite qui m’a envahie au réveil est une sensation que je n’ai jamais oubliée.

Alors, lors d’un prochain article je vous donnerais des indications pour vous souvenir de vos rêves.

En attendant, faites de beaux rêves

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D